Fâme-Artiste, mère, professeur de yoga, formatrice, art-thérapeute et sonothérapeute, je transmets des enseignements issus de 20 années d’expérience et d'études. Facilitatrice en Naissance à soi et au monde, je propose des pratiques clés afin que chacun puisse cocréer avec ce qui vibre au plus profond de soi en toute liberté.

Au fil des voyages, je me suis formée à plusieurs yoga traditionnels en Europe et en Inde (Ashtanga Vinyasa Yoga, Nada Yoga, Yoga des pharaons égyptiens, Tantra Yoga) auprès d’illustres maîtres yogis. 

Riche de ces initiations, je suis en joie de partager ce qui permet de renaître de nos cendres à l’infini. Je transmets ce que j'ai expérimenté et ce qui m’inspire : le pouvoir transformateur et guérisseur du chant vibratoire des sons-sources, l’harmonisation du corps et de l’esprit, la reliance naturelle aux Éléments, la danse de l’Être, la Méditation et le Chant Intuitif. Ces pratiques proposées dans mes accompagnements offrent l’opportunité d’être inspiré au cœur de soi. Chacun revient au centre de soi pour se (re)connecter à sa voix/e intérieure source d’intuition, d’inspiration et de co-création.

 

⫸ Se Révéler 

La vie m’a amené à découvrir l’Iyengar Yoga, l’Ashtanga Yoga en 2008, deux disciplines issues de l’enseignement du maître yogi Krishnamacharya. Guidée par l’intuition, j’accepte d’accompagner une amie à son cours d’Iyengar Yoga malgré les symptômes d’une rhino-pharyngite et bronchite. Ce premier cours est source de profondes révélations. Au fil de la séance, imperceptiblement, les symptômes de la maladie se dissolvent. Grâce à la synchronisation de la respiration et des postures, l’énergie vitale s’accroît au fil de la séance. Je me surprends de m’établir avec aisance et fluidité dans chaque posture et je prends conscience vers la fin de la séance que ces mouvements universels ont toujours été présents depuis l’adolescence. En m’accordant un temps de connexion tous les matins afin d’être à l’écoute du corps, je restais dans certaines postures telles que Padangusthasana, Uttanasana, Urdhva prasarita eka padasana, sans connaître le Yoga, juste en me laissant guider par l’intelligence du corps.

Après cette première séance de yoga, je me suis littéralement immergé intensément dans cette voie en étudiant les textes fondateurs et en pratiquant plusieurs heures par jour afin de pouvoir transmettre à mon tour. Aujourd'hui mon enseignement provient du berceau du yoga, enraciné dans les traditions védantiques, shintoïstes et africaines.

Au fil des explorations, j’ai eu la chance de suivre l’enseignement de maître yogi dont Babacar Khane et Jacques Vyera Makanjuola qui m’ont formé au yoga pharaonique, Linda Munro et Gérald Disse à l'Ashtanga Yoga, Trupteesh Nagaraj Hurikadale et Stéphanie Viu Kessler au Vinyasa Yoga, Shyamji Bhatnagar au Nāda Yoga, Shri Param Eswaran et Francesca Krim au Tantra Yoga.

Les chemins du yoga étant infinis, je serai toujours dans une voie d’approfondissement en état d’ouverture.

⫸ Faire corps avec l’instant 

 

Rien n’est jamais acquis. La pratique du yoga offre l’opportunité de le comprendre profondément. Ainsi, la souplesse se transforme vite en résistance si l’on ne se fond pas totalement dans ce qui est dans l’instant. Par exemple, l’étirement forcé crée une tension si nous ne faisons pas corps avec l’instant. Faire corps avec l’instant signifie avant tout d’être à l’écoute. À l’écoute de nos limites avec bienveillance. Ce processus de juste équilibre est l’écho profond de la résilience. Faire corps avec l’instant (se fondre totalement avec ce qui est, ce qui naît...) donne vie/naissance à l’essence, laisse place à la Présence. La flexibilité du corps et la souplesse d’esprit facilitent l’essor de notre véritable essence, cette essence dont les actes ne sont plus guidés par le mental et l’égo. Cette renaissance peut se vivre au fil d’expériences dont l’écho est ce fameux «Toucher de l’Être». 

 

⫸ Un seul pas de la présence à la résilience 

 

L’attention, la présence donne la possibilité de percevoir la dualité inhérente à l'existence. De cette oscillation de polarités et d’énergies complémentaires, suivre l’évidence, celle de traverser nos ombres pour atteindre notre lumière. De ces traversées jaillit la conscience subtile de l’absolu paradoxe de l’être.

Comment s’unir en soi ?

S'unir implique d'intégrer en soi l'obscurité et la lumière, de réconcilier en nous cette dualité. Se délester de ses conditionnements et apprendre à s’aimer…

Ce monde est créé sur cette tension entre les opposés et l'être humain peut faire œuvre de réconciliation.

Invité à transmuter l'opposition source de séparation afin de percevoir la complémentarité des forces opposées. Dans le centre du cœur réside cet espace de réconciliation. Cet espace où les contraires se touchent et s'harmonisent. Cet espace de résilience… qui, en se délestant du « i » donne naissance au « Ré » puis au Silence.

⫸ Initiée à la voie du cœur en création

 

Porteuse de la médecine des éléments (Terre, Eau, Feu, Air, Éther), j'œuvre en connexion avec ces éléments de la nature à travers le chant, la danse, la peinture et les rituels ancestraux afin d’intégrer les énergies qui nous traversent.

Poussée par une quête d’harmonie du corps, de l’âme et de l’esprit depuis l’adolescence, Zando explore en profondeur les dimensions de l’être humain à travers le Yoga, l’Onseido (voie du son au Japon), le Qi Gong, la danse, la peinture, la Numérologie et résonance numérique, l’astrologie, le Yi-King, etc.

Ses recherches croisées entre le Yoga, la cosmogonie, la physique quantique, la psychologie et la philosophie l’ont amené successivement à étudier les enseignements de Patanjali, Imhotep, Mâ Ananda Moyî, B.K.S. Iyengar, Sri K.Pattabhi Jois, Babacar Khane, Deepak Chopra, Carl Gustav Jung, Karlfried Graf Dürkheim, Jiddu Krishnamurti, etc.

⫸ La transmission comme vocation

Zando s’épanouit dès son plus jeune âge grâce à la pratique régulière de la danse, du dessin, de la peinture. La vie la mène pour un temps à l’université de Paris 8 de 2004 à 2011, où elle obtient deux Masters en Arts (Master de recherche en Arts plastiques et Master pro photographie). La transmission comme vocation, elle s’épanouit autant dans l’enseignement du yoga, des arts que dans la création depuis 2005.

Le yoga, tout comme l'art, est pour elle un mode de vie, le mouvement d’un langage, un chemin de transformation où elle observe les « jeux » du corps et de l’esprit, à l'écoute du souffle, jonction de la conscience et de l’énergie.

De là naissent divers processus de guérison et d’évolution qu’elle transmet avec passion.

Au fil de la transmission, se crée un univers où dialoguent diverses traditions ancestrales. Depuis 2004, je continue des recherches en art-thérapie par le mouvement authentique, les Danses Sacrées, la peinture gestuelle, la calligraphie japonaise et la peinture corporelle de signes symboliques primordiaux.

les initiations aux danses ancestrales sacrées notamment la danse soufie, les danses antillaises (Gwoka), afro-brésiliennes et afro-cubaines (gestuelle des orixas), m'ont permis d’expérimenter les liens existants entre la spiritualité et les danses traditionnelles. 

Devenue mère en février 2019 et formée au yoga pré et postnatal à l'Institut Bernadette De Gasquet en 2018, elle accompagne les femmes, les hommes et les bébés dans les processus de la naissance et de la parentalité.

Grâce à l’exploration de pratiques complémentaires (yoga, chant, danse, sonothérapie, art-thérapie, astrologie, numérologie, massage amérindien, shiatsu, lithothérapie), j'ai à coeur de pouvoir accompagner les êtres vers leur essence, en connexion avec leur vibration source et voix intérieure afin que chacun déploie ses potentiels à son rythme et s’enracinent dans leurs voies.